Slalom

Les courses de slalom se déroulent en général sur un stade d’eau vive ou sur un parcours aménagé sur une rivière.

12659_1278016514475_1351860870_30813797_2962436_n

Mode d’emploi

Le parcours comporte de 18 à 25 portes matérialisées par des fiches bicolores (blanche et verte ou blanche et rouge). Selon la couleur de la porte, elle doit être prise dans le sens de la rivière (porte blanche et verte) ou en remontant la rivière (porte blanche et rouge).

La compétition se déroule en deux manches chronométrées. Des pénalités sont ajoutées si le compétiteur touche une porte (2 point par porte touchée) ou s’il rate une porte (50 points). La somme des pénalités est ensuite convertie en secondes et ajoutée au temps des manches. La meilleure des deux manches est prise en compte pour les résultats.

Embarcations

Trois types d’embarcations sont autorisées pour ces compétitions :

  • le kayak monoplace, il doit être au minimum d’une longueur de 3,50 m, large de 0,60 m et d’un poids de 9 kg
  • le canoë monoplace, il doit être au minimum d’une longueur de 3,50 m, large de 0,65 m et d’un poids de 10 kg
  • le canoë biplace, il doit être au minimum d’une longueur de 4,10 m, large de 0,75 m et d’un poids de 15 kg

Compétitions

Le slalom a fait son apparition aux jeux olympiques de 1972 à Munich. Il disparaît ensuite de la programmation avant de revenir en 1992 à Barcelone.

Des championnats du monde ont été créés en 1949 et ont maintenant lieu toutes les années.

source

Toutes les infos du MMCK