Descente

La descente se fait sur une rivière. Le niveau d’eau-vive dépend du niveau de compétition. Il existe deux types de compétitions de descente : la classique et le sprint.

4529_87183835137_647490137_1749500_1976930_n

Mode d’emploi

La classique se déroule en une seule manche d’une durée supérieure à 5 minutes. Le plus souvent, la durée est comprise entre 12 et 20 minutes pour les meilleurs. Il s’agit d’un contre-la-montre. Chaque compétiteur part l’un après l’autre à une cadence déterminée par le nombre de compétiteurs et le niveau de la course.

Le sprint se déroule pour sa part en deux manches additionnées. La durée de ces manches doit être comprise entre 1 minute et 2 minutes et 30 secondes pour les meilleurs. Pour augmenter la difficulté, il est possible d’ajouter des portes directionnelles. Ces courses se font le plus souvent sur les stade d’eau vive.

Embarcations

Trois types d’embarcations sont autorisées pour ces compétitions

  • le kayak monoplace, d’une longueur maximum de 4,50 m, d’une largeur minimum de 0,60 m et d’un poids minimum de 11 kg
  • le canoë monoplace, d’une longueur maximum de 4,30 m, d’une largeur minimum de 0,70 m et d’un poids minimum de 12 kg
  • le canoë biplace, d’une longueur maximum de 5,00 m, d’une largeur minimum de 0,80 m et d’un poids minimum de 18 kg

Compétitions

La descente n’est pas reconnue en tant que discipline olympique.

Des championnats du monde et d’Europe sont organisés à tour de rôle chaque année.

source

Toutes les infos du MMCK